La plateforme électorale Le Centre


Propositions du groupe PDC Vert’libéraux pour la campagne au conseil communal  

Volet Sécurité

La sécurité est un besoin fondamental. La population suisse était habituée à considérer le pays comme sécure. Le constat est différent aujourd’hui :

  • Les incivilités sont fréquentes et réduisent le sentiment de sécurité de la population
  • Les parcs publics sont régulièrement jonchés de détritus, de bris de verres laissés par des usagers qui ne respectent pas cet espace commun
  • Les vols, les agressions, les bagarres sont des événements suffisamment fréquents pour que tout un chacun en soit témoin ou un proche
  • Le deal de drogue se fait à la vue de tous ridiculisant quotidiennement la loi
  • L’état semble faire la sourde oreille à ce sentiment d’insécurité et les forces de l’ordre disposent des moyens juridiques et logistiques insuffisants

Ceci n’est pas acceptable. Un environnement sain est un environnement sécure. La sécurité au quotidien est un gage de qualité de vie. Elle sert l’individu, la famille, le quartier, la commune et sa place économique.

Face à ce constat, pour lutter contre l’insécurité nos propositions sont les suivantes

  1. Augmenter les effectifs de la police; il faut engager environ 70 nouveaux policiers
  2. Faciliter le réinvestissement des commerces dans l’espace public
  3. Soutenir les projets de buvette dans les espaces publics
  4. Mettre en oeuvre la loi cantonale qui autorise les agents municipaux à mettre des amendes aux personnes commentant des incivilités.
  5. Introduire l’assignation à des travaux d’intérêt général pour les personnes condamnées pour incivilité
  6. Donner les moyens à la police pour obtenir un respect strict des interdictions de zone
  7. Donner la possibilité aux réfugiés de travailler afin de donner une alternative à leur oisiveté forcée
  8. Donner les moyens logistiques et juridiques pour augmenter l’efficacité de la police

Volet logement

L’habitat est un besoin important. Nous vivons dans un pays où la qualité des bâtiments est bonne et l’ensemble de la population, dont la majorité est locataire, a la possibilité de se loger correctement. Cependant sur ce volet le constat est le suivant

  • Il y a un manque chronique d’appartements pour la classe moyenne, pour les familles et pour les étudiants
  • Il y a des freins importants au développement des écoquartiers
  • Une absence d’anticipation de la Municipalité qui a conduit à une pénurie incroyable d’appartement,
  • Une gestion des logements subventionnés qui laisse à désirer et fait que parfois ces logements sont occupés par des personnes qui ne satisfont pas (ou plus) aux critères d’attribution

Face à ce constat, pour permettre un développement durable du patrimoine immobilier nos propositions sont les suivantes:

  1. Accélérer le développement des écoquartiers
  2. Promouvoir une initiative visant à réaffecter des locaux commerciaux en locaux d’habitation
  3. Soutenir les coopératives d’habitations
  4. La ville doit être un facilitateur plus qu’un acteur dans le domaine immobilier
  5. Eviter que la classe moyenne déserte notre ville (par exemple en assurant une mixité des logements)
  6. Réserver des logements pour les rentiers AVS
  7. Instaurer des normes de construction qui soient adaptées aux personnes âgées.
  8. Faciliter les échanges de bail des personnes dont les besoins sont moindres mais qui ne souhaitent pas perdre l’avantage d’un bail ancien
  9. Densifier les espaces urbains
  10. Favoriser la mixité fonctionnelle (commerces, bureaux et logements)

Volet Commerces

Les commerces à Lausanne souffrent, certains ferment, d’autres attendent péniblement des jours meilleurs. Le constat est préoccupant:

  • Difficulté de parcage au centre ville pour les voitures et les cars de touristes, ce qui conduit à un problème d’accès aux commerces
  • Des chantiers titanesques ces dernières et prochaines années qui vont prétériter les commerces adjacents.
  • Des loyers trop élevés pour les commerces, notamment au niveau des ‘pas de porte’.
  • Image négative de la ville (deal de rue, incivilités).
  • Manque de soutien de la part des autorités et de la promotion touristique
  • Une police du commerce extrêmement tatillonne, qui freine l’innovation

Les commerces sont essentiels à une ville comme Lausanne, car ils contribuent au développement économique de la ville, à son animation, et au lien social. Nous devons favoriser la mixité au niveau du logement entre les commerces, les habitants et les entreprises. La proximité ainsi créée est essentielle au Vivre ensemble.

Ainsi nos propositions sont les suivantes:

  1. Un rééchelonnement des travaux, et une discussion avec les commerçants pour les aider durant ceux-ci.
  2. Créer une fonction de coordinateur économique en charge du développement économique de la ville, ainsi des relations avec les commerçants.
  3. Agrandissement des parkings
  4. Signalétique au sortie d’autoroute pour orienter les automobilistes vers les parkings
  5. Promouvoir le smart parking

Finances publiques

Les comptes de la ville de Lausanne sont dans un état très inquiétant.

  • Avec une dette bancaire brute de 2.7 milliards de francs, Lausanne est au bord d’un gouffre financier, qu’elle évite aujourd’hui grâce aux taux d’intérêts très bas.
  • Dans le budget 2016, la Municipalité présente un bénéfice CHF 300’000, avec des charges contenues à +0.4% (CHF 7.8 millions). Depuis 2 ans,  nous estimons que la ville va dans le bon sens, mais trop lentement.
  • Les priorités fixées par la ville, l’augmentation des effectifs policiers et des places d’accueil, ont bien entendu un impact financier, mais il aurait fallu les compenser par des diminutions de charges dans les autres domaines gérés par la ville.

Face à un environnement économique délicat cette année et certainement les prochaines années, avec RIE III aussi, et les grands travaux que la Municipalité entend mener durant la prochaine législature, la ville doit s’engager rapidement dans une réflexion globale sur ses dépenses et les manières de réduire la dette. Nous ne pouvons pas laisser cette aux générations futures.

Le Centre PDC – Verts Libéraux se prononce contre une hausse des impôts, entend stabiliser les prélèvements fiscaux et réduire les dépenses de fonctionnement.

Ainsi nos propositions sont les suivantes:

  • Mise en place d’un audit financier pour déterminer les pistes de réduction des dépenses de fonctionnement.
  • Report de certains «grands travaux»
  • Mise en place de tarifs différenciés entre habitants de Lausanne et hors Lausanne pour certains services offerts par la ville.
  • Abandon d’aménagements somptuaires (exemple: ascenseur de Mont-Repos).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *